ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  | Contact
CENTRE DE SANTE AKILIMALI
CERACUSS/UDIKA

UNION POUR LE DEVELOPPEMENT INTEGRE DU KATANGA/ ASBL (division de la justice Katanga)  
 
CENTRE DE RECHERCHE- ACTIONS EN CULTURES SANITAIRES ET SOINS DE SANTE PRIMAIRE » : EN SIGLE UDIKA/CERACUSS 
 
CONTEXTE ET JUSTIFICATION 
 
L'ACCES AUX SOINS PAR NOS POPULATIONS CONGOLAISES (RDC) RESTE COUTEUX. DANS LE CONTEXTE POST-CONFLIT (GUERRE 1998-2005) PEU DE VISIBILITES EN ACTION SANITAIRE EN FAVEUR DES FEMME ET DES ENFANTS. AVEC DIMINUTION DES EMPLOIS, LE MANQUE D’ASSURANCE-MALADIE, LES POPULATIONS SONT CONFRONTEES À PAYER CASH LES SOINS CURATIFS, ET ELLES NE COMPRENNENT PAS L’IMPORTANCE DE LA MEDECINE PREVENTIVE ET PROMOTINNELLE, CELLES-CI N’ ETANT PAS COMPRISE COMME SOURCE D’ECONOMIE ET D’ORIENTATION DES REVENUES VERS D’AUTRES CENTRES D’INTERETS : SCOLARITES DES ENFANTS (JEUNES FILLES). MEILLEURE NUTRITION FAMILLIALE ; LOGEMENT ET AUTRES TRANSPORTS, EPARGNE FAMILIALE. C’EST POURQUOI A.S.B.L UDIKA CROIT EN LA CREATION DES ACTIVITES MEDICO-SOCIALES ET SANITAIRES POUR REPONDRE AUX BESOINS DES POPULATIONS EN MATIERE DE PROTECTION MERE ENFANT (P.M.I) : PESEE DES BEBES ET ENFANTS ; CONSEIL NUTRITINNEL AUX MERES (USAGE DE RATIONNEL ET EQUILIBRE D’ALIMENTS DISPONIBLES) DEMONSTRATIONS CULINAIRES SUR LA QUALITE DES ALIMENTS 
 CONSULTATIONS PRESCOLAIRES DES JEUNES DES ECOLES ENVIRONNANTE : 
 PESEE, EXAMEN DE LABORATIORE LUTTER CONTRE LES VERS INTESTINAUX. DEPARASITA  
 HYGENE INDIVIDUELLE ET COLLECTIVE.  SUIVI DE L’EDUCATION STATURO-PONDERAL LES DES ENFANTS. CONSEILS AUX PARENTS. 
 INFORMATIONS AUX JEUNES SUR LES DIVERSES TRANSFORMATIONS BIOLOGIQUES (MAITRISE DU CYCLE MENSUEL CHEZ LES JEUNES FILLES)  
 ACCOMPAGNEMENT PSYCHO-SOCIAL DE L’ADOLESCENT  
VOILA DECRIT LES ACTIVITES QUE FERA LE CERACUS GRACE A VOTRE AIDE 
 
CONSTAT  
 
o INADEQUATION ENTRE LES FORMATIONS PROFESSIONELLES EN SANTE ET LES ATTENTES DES POPULATIONS EN MATIERE DE QUALITE DES SOINS  
 
SOLUTIONS  
 
o ORGANISER ET CONCEVOIR LES STRATEGIES DE REMEDIATION QUALITE EN SOINS CURATIFS ET EN SOINS DE SANTE PRIMAIRES 
o SOUTENIR LES CULTURES SANITAIRES POSITIVES PRATIQUES ET MOINS COUTEUSES QUI PROMEUVENT LA SANTE ET LES DIFFUSER EN COMMUNAUTE (NOTION D’HYGIENE COLLECTIVE ET INDIVIDUELLE) CAS D’ACCOMPAGNEMENT PSCYCHO-SOCIAL D’UNE GROSSE ISSUE D’UNE UNION LEGITIMENT RECONNU 
 
OBJECTIFS GENERAUX  
 
AMELIORER LA QUALITE ET LES PRESTATIONS EN SOINS DE SANTE (POINT 2-SSP) 
TRADUIRE EN ACTIVITES SANITAIRES LOCALES ; (TECHNIQUES DES SOINS, EDUCATION ET INFORMATIONS SANITAIRES) UN OU PLUSIEURS POINTS DE 10 CONCEPTS QU’ENGLOBENT LES SOINS DE SANTE PRIMAIRES (A/MA-ATA 
 
OBJECTIFS SPECIFIQUES 
 
DONNER UN CONTENU SANITAIRE LOCAL COMME REPONSE AUX BESOINS SANITAIRES EXPRIMES PAR LES POPULATIONS ET SURTOUT LES FEMMES ET LES JEUNES FILLES .DIAGNOSTIQUER ET EXPRIMER CLAIREMEMENT LES BESOINS SANITAIRES DES ENFANTS FACE AUS RETARDS STATURO-PONDERAL ET AGIR SEULEMENT ON PROFESSIONNEL DE SANTE. APRES CONCERTATION SUR LA PARTICIPATION POPULAIRE 
 
METHODOLOGIE 
 
o METHODOLOGIES ADAPTEES ET APPLICABLES AUX BESOINS DES POPULATIONS CIBLES ; METHODE ACTIVES ET PARTICIPATIVES 
STRATEGIES EDUCATIVES ET PROMOTIONNELLES 
o TOUTE REPONSE SANITAIRE DONNEE PAR CERACUSS SERA L’ABOUTISSEMENT D’UN CHEMINEMENT ET D’UNE ANALYSE TECHNIQUE DANS UN DOMAINE DE LA SANTE CIBLE 
POPULATIONS CIBLEES 
o LA COMMUNAUTE (QUARTIER KALUBWE/LUBUMBASHI) 
o LES ELEVES INFIRMIERS (VOLONTAIRES) DE LUBUMBASHI OU D’AILLEURS 
o LES FE4MMES ET LES ENFANTS (QUARTIER KALUBWE /LUBUMBASHI 
o LES PERSONNES ATTEINTES DU VIH VIVANT EN COMMUNAUTE PAR RAPPORT A LEUR PRISE EN CHARGE, VIVANT A KALUBWE/LUBUMBASHI (EVITER LA STIGMATISATION DES PERSONNES SERO-POSITIVES 
 
PARTENAIRES 
 
GOUVERNEMENTAL : LOCAL AU KATANGA 
DIVISION DE LA SANTE /KATANGA -RDC 
DIVISION DE LA CULTURE ET ART /KATANGA 
DISION DU PLAN/KATANGA-RDC 
DIVISION DE LA FEMME/KATANGA-RDC 
DIVISIONS DES AFFAIRES SOCIALES KATANGA-RDC 
LES ONG NATINALES, INTERNATIONALES QUI ONT EN CHARGE LA SANTE, CULTURE, LES FEMMES ET LES AFFAIRES SOCIALES ET CELLES QUI TRAITENT DU SIDA/HIV.  
 
PARTENAIRES EDUCATIONELS 
 
o LES INSTITUTS MEDICAUX A2 (VOLONTAIRES) 
o LES INSTITUTIONS SUPERIEURS A1 
o TOUTE BONNE VOLONTE MUE PAR LES DEFICITS ORGANISATIONNELS EN MATIERE DE CULTURE DE SANTE. VULGARISATEURS DES PRATIQUES SANITAIRES, APPELEES RELAIS COMMUNAUTAIRES.  
 
Monga Diemo Yumba 
 
Tel: +24397015372 
 
Email de contact: mongadiemoyumba@yahoo.fr

  
(c) AKILIMALI - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 1.07.2005
- Déjà 209 visites sur ce site!